• 1

    Formez vous

  • 2

    à votre rythme

  • 3

    à distance

  • 4

    Avec Supecole en ligne

Copyright 2016 - Hostgator - Documentic

Métiers visés par le Bts Professions Immobilères

1 – Le contexte de l’activité professionnelle

L’immobilier est un secteur d’activité très développé en France où il représente une part importante de la richesse nationale (14 % du PIB en 2010 - activités immobilières -) ainsi que de nombreux emplois directs et indirects.

L’activité immobilière s’exerce dans des domaines tels que la construction et l’habitat, la commercialisation, la location, la gestion individuelle et collective de biens neufs ou anciens. Ces différentes activités relèvent à la fois du secteur privé et du secteur public, dont l’immobilier social.

Il s’agit enfin d’une activité dont les sources sont à la fois historiques, culturelles, techniques et juridiques, ce qui en fait un domaine complexe et extrêmement étendu.

2 – Le positionnement du BTS « Professions immobilières »

Dans ce paysage en constante mutation, le BTS « Professions immobilières » a pour vocation de former des professionnels des services de l’immobilier.

Ce niveau de qualification est recherché par les branches professionnelles du secteur. Il atteste chez son titulaire la maîtrise d’un ensemble de connaissances et de compétences qui permettra de développer aptitudes et comportements professionnels adaptés.

Certaines activités et fonctions nécessitent la possession d’une carte professionnelle. Le BTS « Professions immobilières » rend éligible son titulaire à la délivrance de ces cartes : carte T (transaction) carte G (gestion).

 

3 – Les structures professionnelles et les métiers exercés

En 2009, environ 400 000 personnes travaillent dans le secteur immobilier. Les effectifs ont augmenté de 41 % de 1994 à 2007, contre 38 % pour l’ensemble des activités tertiaires.

Les titulaires de ce BTS exercent leurs métiers au sein d’organisations comme:

  • les agences immobilières,

  • les cabinets d’administration de biens (syndic de copropriété, gestion locative…),

  • les organismes HLM,

  • les offices notariaux,

  • les sociétés de promotion-construction,

  • les entreprises ou collectivités qui gèrent leur patrimoine immobilier.

Ces structures professionnelles sont en constante évolution : multiplication du nombre d’agences, développement des réseaux, apparition de nouveaux acteurs, développement des TIC, prise en compte des facteurs environnementaux… Cela induit une nécessaire adaptation des métiers, eux-mêmes très sensibles au contexte économique, social et réglementaire.

Parallèlement la fonction de conseil dans ces métiers occupe une place de plus en plus importante dans tous les domaines d’activité.

4 – Les perspectives professionnelles pour les titulaires du diplôme

Les opportunités d’emploi pour les titulaires de ce diplôme s’avèrent réelles.

Le BTS « Professions immobilières » permet une bonne insertion professionnelle. Les diplômés nont pas de difficulté à trouver un emploi : 41 % sont salariés dans le secteur immobilier et un peu moins de la moitié dentre eux dans la transaction. La gestion locative emploie 11 % des sortants, les activités de syndic 8 %, et le logement social 4 %. Après plusieurs années dexpérience professionnelle, 23 % des diplômés occupent un emploi de cadre (enquête 2010 auprès des enseignants des 34 établissements publics).

Les évolutions de carrière, avec une prise de responsabilités croissantes, sont assez rapidement envisageables.

Le titulaire de ce diplôme peut aussi devenir chef d’entreprise par la création ou la reprise d’une agence ou d’un cabinet.

 Source Education Nationale

f t g m

Nous Contacter

Requis *

  Rafraichir le Captcha